À propos

Quelques semaines plus tard, elle ouvre son commerce d’alimentation qu’elle appellera tout simplement « Au Suisse ».


Mme Togni se lance dans la vente de sardines rollmops et maquereaux en tonneaux. Mais bien vite, elle élargit la gamme de ses spécialités dans la promotion des produits suisses. Elle sera même la première à importer l’emmenthal. C’était le temps où Bruxelles brussellait.


Les bals populaires égayaient le centre de la capitale et la gueuze coulait à flot. Si bien que de temps en temps, il faisait bon de se sustenter et pourquoi pas une bonne sardine de chez «Togni» que l’on dégustait à la main. Pour éviter que cette dernière ne coule fraîchement sortie de son tonneau, on prit l’habitude de la servir sur une tranche de pain.


L’ancêtre du sandwich était né !